OBSERVATOIRE DE LA RÉFORME DU SYSTÈME DE SANTÉ

POURQUOI CET OBSERVATOIRE ?

Parce que la façon dont nous prenons soin les uns des autres à travers notre système de santé est le plus puissant révélateur de notre degré d’humanité,

Parce que notre système de santé a longtemps été considéré comme le meilleur du monde,

Parce que nos soignants, lors de la crise planétaire de la Covid-19, nous ont obligés par leur attitude impeccable,

Parce qu’il faut tirer de véritables leçons de tout cela et que rien ne doit être comme avant,

Parce que la réforme de notre système de santé est indispensable, inéluctable et qu’elle est engagée, l’idée d’un observatoire de cette refonte s’est imposée.

Annie Chapelier

Députée Agir-Ensemble du Gard
 

IADE (Infirmière Anesthésiste Diplômée d'Etat) de profession, je souhaite porter la voix des professionnels de santé, en particulier les moins entendus.

Lancé au printemps 2020, le Ségur de la santé a enclenché une réflexion nécessaire. Cependant, la méthode choisie pour cette consultation est contestable en particulier en ce qui concerne le choix des interlocuteurs : tous les acteurs de santé ne bénéficiant pas d'une véritable représentation, les corps administratifs étant surreprésentés. 

 

A sa suite, le Gouvernement a fait des annonces présentées comme les conclusions de cette consultation. Mais les réformes ne vont jamais aussi loin qu’il le faudrait pour avoir un impact significatif. Bien des aspects essentiels de notre système de santé ne sont pas évoqués, des professions entières sont oubliées, certaines propositions sont bien trop insuffisantes, d'autres sont inadaptées, pour ne pas dire contre-productives. Deux des composantes de la définition de la santé, la santé mentale et l’aspect social ne sont pas abordées.

C’est pourquoi nous espérons que ces annonces ne sont qu’un premier pas, important et affirmé, certes, mais qui sera suivi de tout ce qu’exige la gravité de la situation du système de santé, afin que celui-ci retrouve son prestige d’antan et son adéquation avec notre époque et notre société.

Une concertation avec tous les acteurs de la santé s’impose. Un Ségur II, en quelque sorte. Car les différents corps et branches des métiers de santé alertent depuis des années sur les problèmes révélés par la crise. Et en y apportant des solutions, des réponses.  

Les professionnels de santé ont les clés de cette réussite, il est temps de les entendre. Cet observatoire se veut un lanceur de propositions, conçues dans l’écoute et le recueil de témoignages, d’auditions, de discussions, de concertations. Posez des questions, répondez ou discutez avec les autres membres de notre Forum, proposez, réagissez.

Je m’engage à être ainsi, en tant que commissaire aux affaires sociales, un relais pugnace et constant pour aider à ce que la parole de ceux qui prennent soin de nous soit entendue.

Nous sommes des professionnels de santé.

Par notre engagement, soyons les acteurs de notre santé.

« Santé : état de complet bien-être physique, mental et social, [qui] ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Organisation mondiale de la santé, 1948.

 

Observatoire de la réforme du système de santé - 2020